ANR 2015 - CO3SENS - Détecteurs de CO à base de corroles de cobalt

La possibilité de construire des systèmes de mesure sans fil a ouvert une activité très intense dans le domaine du contrôle environnemental et des milieux à risques. Notre environnement est constitué de nombreuses substances susceptibles d’être toxiques, notamment le monoxyde de carbone (CO) qui peut être la cause d'intoxications mortelles. Il existe un réel besoin de développer des capteurs capables de détecter des concentrations très faibles de CO dans l’air. Une autre application majeure de ce type de capteur consiste à développer des systèmes de surveillance et de diagnostique en ligne pour assurer un fonctionnement fiable et durable des piles à combustible car leur efficacité décroit fortement en présence de traces de CO. Le consortium de ce projet propose de fabriquer un système complet basé sur la qualité de précision des microbalances à quartz associée à une fonctionnalisation organique spécifique (corrole de cobalt). L’un des atouts essentiels pour la réalisation de ce projet tient en la forte complémentarité des équipes en termes de recherche et développement (laboratoires académiques) et la possibilité de transférer la technologie complète pour la fabrication en grande série de ces capteurs (un industriel associé). 
Les capteurs de CO actuels sont limités soit par leur faible sélectivité vis-à-vis d'autres gaz, soit par leur faible sensibilité. Aucune méthodologie rationnelle ou approche intégrée pour améliorer un dispositif de détection du CO n’a été développé jusqu'à présent. L’approche que nous proposons est clairement différente des technologies actuelles de capteurs de CO puisque nous utiliserons des complexes moléculaires ou des matériaux poreux fonctionnalisés possédant une réactivité spécifique vis-à-vis du CO afin d’améliorer la sensibilité et la sélectivité de la surface sensible de détection. L'objectif principal de ce projet CO3SENS est de relever ce défi.