Sondes Intelligentes

Les innovations technologiques dont les retombées sont immédiates en recherche médicale et clinique reposent sur des sondes imageantes de plus en plus précises et versatiles. De nombreuses sondes sont désormais commercialement disponibles, permettant la détection d’un grand nombre de marqueurs cellulaires et d’analytes d’intérêt. Cette approche a connu un succès retentissant au cours des dernières années, avec des applications pronostiques et diagnostiques mais aussi lors d’interventions peropératoires. Une nouvelle génération de sondes est actuellement en cours de développement : ces sondes dites « intelligentes » (ou « smart probes ») émettent un signal quantifiable et détectable uniquement lors de leur interaction avec leurs cibles, accroissant par la même la qualité et la précision de la détection. L’équipe P2DA a contribué au développement de sondes intelligentes, via la synthèse et l’étude de (pro)fluorophores organiques (type BODIPY, porphyrines, etc.). Nos sondes ont ainsi permis de répondre à des questionnements biologiques importants, ayant été utiles pour imager de nombreuses cibles cellulaires (enzymes, structures alternatives d’acides nucléiques, etc.) mais également pour l’évaluation de la stabilité d’agents thérapeutiques in vivo via une grande variété de modalité d’imagerie (confocal, STORM, Cherenkov, etc.).

Personnes impliquées : B. Collin (MCF uB), R. Decréau (MCF uB), F. Denat (PU uB), N. Desbois (MCF uB), C. Goze (MCF uB), C. Gros (PU uB), D. Monchaud (DR CNRS), A. Romieu (PU uB), I. Valverde (CR CNRS)