Chimie pour l'imagerie

L'imagerie moléculaire est un outil puissant qui permet un diagnostic plus précis de diverses maladies, mais également le suivi de l'efficacité d'un traitement, jouant ainsi un rôle central dans le développement de la médecine personnalisée et de la découverte de nouveaux principes actifs. Grâce à notre expérience dans le domaine de la synthèse et de la chimie de coordination des polyamines macrocycliques et des dérivés de porphyrines, nous sommes particulièrement bien armés pour concevoir et préparer des agents d'imagerie moléculaire à base d’ions métalliques (complexes de Gd pour l’IRM, complexes de radiométaux pour la médecine nucléaire). Notre contribution dans ce domaine couvre la synthèse et l'étude physicochimique de nouveaux agents chélatants multifonctionnels, tels que les composés DOTAGA et NODAGA, des complexes métalliques correspondants (Cu, Ga, In, Zr, Gd, ...), ainsi que la radiochimie et la conjugaison de ces dérivés à divers biovecteurs (anticorps, fragments, peptides, ...) et nanoparticules. La combinaison de techniques d'imagerie complémentaires suscitant un intérêt croissant, tant au niveau préclinique que clinique (par exemple PET ou SPECT / imagerie optique pour l’assistance à la chirurgie, PET / IRM qui permet des informations anatomiques et fonctionnelles), nous nous sommes spécialisés dans la conception de sondes multimodales. Nous développons également des techniques novatrices de bioconjugaison « site-spécifique » pour préparer des agents d'imagerie de « deuxième génération ». Nous sommes fortement impliqués dans un réseau translationnel dans le domaine de la pharmaco-imagerie à Dijon, qui nous permet d'étudier nos nouveaux agents d'imagerie multimodaux dans le cadre de différents projets, avec un accès privilégié à une plateforme d'imagerie préclinique (PET/SPECT/optique/IRM).

Personnes impliquées : B. Collin (MCF uB), F. Denat (PU uB), N. Desbois (MCF uB), V. Goncalves (MCF uB), C. Goze (MCF uB), C. Gros (PU uB), M. Meyer (CR CNRS), M. Moreau (IE uB), A. Romieu (PU uB), I. Valverde (CR CNRS)