I-SITE 2017 - Junior - Extension Pi de porphyrines: vers des matériaux fonctionnels

Dans le domaine de la chimie moléculaire, l'extension π de composés aromatiques par couplage(s) oxydant(s) intramoléculaire(s) avec un substituant périphérique conjugué (=réaction de "fusion") fait l'objet de recherches intenses en raison des nombreuses applications potentielles attendues (PDT, absorption dans l'IR, cellules solaires, conducteurs moléculaires…).

Ce projet a pour but
1) de synthétiser des précurseurs porphyriniques à fusionner,
2) de synthétiser et d'explorer la réactivité des produits de fusion
3) de transposer la réactivité observée en solution sur une surface par greffage des molécules à fusionner/déjà fusionnées, conduisant à des matériaux commutables.

Porteur de projet : Dr Charles Devillers

I-SITE 2018 - BIONANOCAR - Bioresorbable nanocarriers for a better exploitation of the radiosensitizing effect of ultrasmall gold nanoparticles

This interdisciplinary project aims to develop some bioresorbable nanocarriers characterized by a long-lasting circulation time in order to plentifully exploit the promising potential of the ultrasmall gold nanoparticles for image-guided radiotherapy used for the control growth of solid tumor.

Stéphane ROUX, UFC/UTINAM Collab. ICMUB, EA4267, CGFL

I-SITE 2018 - FEDER - BioCAIR - Biomarkers of T-Cell Activity in tumours and Immunotherapy Response

Logo_FEDER I-SITE_biocair

In order to propose a targeted and efficient treatment of most advanced non-small cell lung cancer (NSCLC), the BioCAIR project proposes to identify new biomarkers of clinical response to immunotherapies and develop innovative imaging diagnostic tools. The consortium is a public-private partnership with skills suitable for molecular imaging studies, from molecular chemistry to preclinical imaging in close vicinity with several hospital clinical departments.

Cyril BERTHET, ONCODESIGN/Pharmimage Collab. CHU Besançon, CGFL, ICMUB, LNC, LIIC, Diaclone

I-SITE 2018 - Junior - Smart C–H Bond Functionalization at s-Tetrazine for New materials and Medical Applications

Au cours des dernières années, les s-tétrazines ont fait l'objet d'un intérêt considérable dans divers domaines de recherche d'importance primordiale. Ceux-ci incluent le développement de matériaux fonctionnels pour des applications dans les domaines de l’énergie et de la santé. Par exemple, les tétrazines sont des réactifs bioorthogonaux pour la "Click Chemistry" ou des fluorophores utiles avec des caractéristiques optoélectroniques originales. Cependant, la préparation synthétique de s-tétrazine hautement fonctionnalisée reste extrêmement limitée. Elle repose principalement sur la synthèse de Pinner à partir de tétrazines halogénées ou d'arènes peu fonctionnalisés, montrant de sérieuses limitations synthétiques. L'ensemble de ce projet vise à fournir la prochaine génération de méthodes de synthèse vers la construction modulaire et pratique de tétrazines hautement fonctionnalisées et de dérivés utiles. Le potentiel d'application est très important et globalement pertinent sur le plan industriel, comme en témoigne le nombre important de brevets dans le domaine au cours des dernières années, y compris dans notre groupe de recherche. Nous ciblons les réactions catalysées par les métaux basés sur la chimie moderne durable et les procédés plus vertueux, en utilisant principalement l'activation sélective en position ortho et la fonctionnalisation directe des liaisons C–H des s-tétrazines. Nous étudierons les méthodes et la portée de différents métaux de transition avec des réactifs électrophiles et nucléophiles pour intégrer des groupes fonctionnels autour du noyau de la tétrazine par la formation de liaisons C–C et C–X (X = O, N, P, B, etc.). Les méthodologies complémentaires électrophiles et nucléophiles développées s'appliqueront ensuite sur des cibles couvrant différents domaines typiques allant des matériaux moléculaires aux applications médicinales

Porteur de projet : Dr Julien Roger

PARI - FEDER - Chimie Durable pour l'Environnement et l'Agroalimentaire (CDEA)

 europe bandeau FEDER

L’Europe s’engage en Bourgogne Franche-Comté

Ici, l’Union Européenne cofinance un projet pour :La recherche en chimie moléculaire en lien avec le développement durable et l’agroalimentaire. Le projet vise à développer de nouveaux procédés pour la récupération des métaux stratégiques à partir des minerais pauvres ou des déchets. Des recherches pour réduire les émissions de gaz à effet de serre tels que le CO2 sont menées. Notre projet ambitionne également de faire entrer la catalyse organométallique et ses applications dans le champ des méthodes indispensables à une chimie durable (catalyseur en quantités ultra-diluées, catalyseur éco-compatibles à base de métaux précoces, électrosynthèse, solvants non usuels). Dans le domaine de l’agroalimentaire, nous étudions de nouveaux outils analytiques pour assurer le contrôle non destructif de la qualité des aliments et nous développons de nouveaux matériaux fonctionnels en intégrant pleinement les acteurs industriels. Ce projet transversal implique des chercheurs de l'ICMUB et d’autres laboratoires (UMR PAM, Laboratoire DERTTECH « PACKTOX », ICB) spécialisés en chimie organique, chimie organométallique, catalyse, physico-chimie, chimie théorique, chimie des polymères, électrochimie, agroalimentaire, toxicologie, et microbiologie.

NOM DU PROJET: CHIMIE DURABLE POUR L’ENVIRONNEMENT ET L’AGROALIMENTAIRE

PORTEUR DE PROJET: ICMUB UMR CNRS 6302 (Prof. Pierre LE GENDRE)

Le FEDER co-finance l'achat d'équipements, permet la réalisation de contrats d'étude et le recrutement de stagiaires post-doctoraux.

Lien vers le Projet 2015

Lien vers le Projet 2016

Lien vers le Projet 2017

 

PARI - FEDER - Pharmaco-Imagerie et Agents Théranostiques

 europe bandeau FEDER

L’Europe s’engage en Bourgogne Franche-Comté

Ici, l’Union Européenne cofinance un projet pour :le développement de solutions d’imagerie pour l’étude de la biodistribution et des effets de nouveaux médicaments (pharmaco-imagerie), ainsi que d’agents dits « théranostiques », possédant une double propriété d’agent d’imagerie pour le diagnostic et de principe actif pour la thérapie ciblée, notamment dans le domaine de l’oncologie. La mise au point d’outils innovants dans le domaine de la chimie (plateformes moléculaires possédant des propriétés imageantes et/ou théranostiques, nanoparticules multifonctionnelles), de la biologie/biophysique, ou encore du traitement d'images, permet la conception et l’étude d’agents d’imagerie performants, associant parfois plusieurs techniques d’imagerie complémentaires : IRM, PET ou SPECT (médecine nucléaire), fluorescence. Ce projet, très interdisciplinaire, contribue au développement du GIS « Pôle hospitalo-universitaire de pharmaco-imagerie de Dijon » et du GIE Pharmimage, ainsi qu’au passage en clinique de nouvelles molécules (recherche translationnelle).

NOM DU PROJET: PHARMACO-IMAGERIE ET AGENTS THERANOSTIQUES

PORTEUR DE PROJET: UNIVERSITE DE BOURGOGNE (ICMUB UMR CNRS 6302)

MONTANT FEDER : programmes 2015 (187 989 €) 2016 (182 127 €) et 2017 (118 338€).

Le FEDER co-finance l'achat d'équipements, permet la réalisation de contrats d'étude et le recrutement de stagiaires post-doctoraux.

Lien vers le Projet 2015

Lien vers le Projet 2016

Lien vers le Projet 2017

 

PARI 2018 - PHOSFeRTiMn : Complexes phosphure de métaux abondants (Fe, Ti, Mn) pour la catalyse et la chimie durable

Le projet PHOSFeRTiMn vise à développer de nouveaux catalyseurs à base de métaux abondants (fer, titane, manganèse) pour la synthèse organique. L'utilisation de ces métaux en catalyse, très favorable d'un point de vue économique mais également environnemental, reste pourtant à développer en raison de verrous scientifiques portant sur la compréhension de la configuration électronique des espèces mises en jeu.
Les complexes métalliques ciblés seront supportés par une nouvelle famille de ligands, les bis(phosphinimino)phosphures. Ces ligands devraient permettre de stabiliser des centres métalliques à différents degrés d'oxydation, grâce à leur grande flexibilité électronique. Les complexes ainsi préparés seront testés dans des réactions catalysées par Fe (couplage réducteur des oléfines), Ti (arylation des époxydes) et Mn (synthèse de dihydrofuranes).

S'abonner à ce flux RSS